Faire l’économie de la haine. Essais sur la censure. Alain Deneault (écosociété)

vendredi 27 juillet 2018
par  CP
popularité : 17%

Faire l’économie de la haine

Essais sur la censure

Alain Deneault (écosociété)

La Médiocratie, Politique de l’extrême centre et, enfin, Gouvernance, sont trois textes remarquables qu’Alain Deneault était venu nous présenter l’année dernière dans les chroniques. Faire l’économie de la haine. Essais sur la censure est son nouvel ouvrage, constitué de plusieurs textes autour de la culture de l’argent et de l’asservissement qu’elle engendre immanquablement.

S’appuyant notamment sur sa recherche à propos des travaux de Georg Simmel, qui écrivait : « l’argent a perverti nos plans d’organisation en s’attribuant, comme moyen, un statut de fin à prétention salvatrice », Alain Deneault revient sur l’origine et la signification du terme économie et, par là, sur les conséquences de son emploi et de son évolution. «  À la différence du matérialisme historique [poursuit Simmel] qui rend l’ensemble du processus culturel dépendant des conditions économiques, l’étude de l’argent peut nous apprendre que de profondes conséquences pour l’état culturel et psychique d’une période proviennent en effet de la formation de la vie économique, mais que, d’autre part, cette formation elle-même reçoit son caractère des grands courants cohérents de la vie historique, dont les forces et motifs ultimes demeurent bien sûr un secret divin ». Et d’ajouter : « L’argent s’est donc imposé, mais abusivement au point de devenir le Moyen des moyens, un métamoyen permettant de faire lever à peu près toutes les barrières, de vaincre à peu près toutes les résistances ».

Entretien avec Alain Deneault


Navigation

Articles de la rubrique