L’Histoire contemporaine sous influence

Annie Lacroix-Riz (Le Temps des Cerises).
lundi 18 février 2008
par  CP
popularité : 13%

L’histoire contemporaine sous influence  ? L’histoire officielle, conditionnée, “ l’histoire commissionnée ”… Mais cette question vise-t-elle seulement l’histoire contemporaine ? L’histoire officielle n’est-elle pas, depuis toujours, sujet à propagande ? Et, finalement, histoire et politique peuvent-elles coexister sans manipulation ?

Annie Lacroix-Riz analyse les pratiques actuelles de la recherche, ce qui amène cette historienne et intellectuelle engagée “ à poser la question de l’indépendance et de la fiabilité méthodologique ” de l’histoire contemporaine. Une histoire “ dont les spécialistes, de plus en plus sollicités et consultés, sont conduits par l’évolution en cours à maîtriser de moins en moins strictement les normes et les objectifs.

Dans ce contexte de questionnement et de doute sur la fiabilité des méthodes de recherches intervient une nouvelle donne, celle du rôle — de plus en plus prégnant — de l’entreprise qui “incarne le modernisme, le mouvement, la réforme voire la révolution”. “Les ouvriers et leur(s) mouvement(s)[représentant, eux] le conservatisme, l’opposition à la réforme nécessaire et le musée ”.

Les penseurs agréés sont parmi nous, les historien(ne)s aussi, et des “ relations nouvelles se sont nouées entre historiens professionnels et grande entreprise, privée ou publique, industrielle ou financière.
S’agissant de la recherche ou des publications, les historiens et les historiennes ont-ils, ont-elles dans ces conditions, les moyens de l’indépendance ?

Leur “ carrière ” dépend-elle de critères politiques ? Ou bien plutôt de non-dits où se mêlent autocensure et même complicité du silence ? Autrement dit, la loi du marché — et son corollaire, la médiatisation — n’implique-t-elle pas une obligation d’autocensure, une déférence vis-à-vis des pouvoirs, économiques et politiques, voire une soumission implicite ?

L’Histoire contemporaine sous influence est une dénonciation de l’intérieur, un pamphlet courageux, enfin un ouvrage à lire pour mieux comprendre comment le système contrôle nos esprits — à commencer par nos manuels scolaires — comment il manipule nos idées, notre vision de l’histoire et, par là même, notre analyse de la société et notre perception des alternatives.

La réflexion et la critique ne semblent pas dans l’air du temps, l’histoire est confisquée, manipulée par les élites comme un moyen de contrôle de l’imaginaire social.

L’Histoire contemporaine sous influence d’Annie Lacroix-Riz nous révèle — en détail et en profondeur — cette hégémonie idéologique et la mainmise des pouvoirs économiques et politiques.
C’est un pavé dans la mare du consensus ambiant.