HARD CORPS : la question du genre dans le sport et la littérature

Nicolas Mourer
dimanche 4 mai 2008
par  CP
popularité : 10%

Sommée de plaire quitte à se fourvoyer dans l’anorexie forcée, le mannequin postmoderne effleure le paradoxe absolu : être riche et célèbre au prix d’une précarité physique en brèche avec la mort.
Karin Bernfeld, comédienne et écrivain, spécialiste des troubles alimentaires et de leurs rapports brutaux à « l’être femme », interrogera, à la lueur de ses écrits, l’obscénité du paraître masqué derrière le commerce des paillettes et l’attentisme sexuel arbitrairement affecté à la femme selon la tradition psychanalytique bourgeoise et les enjeux de la caste porno-financière (l’élite de la mode).

Anthropologue de formation, Bessora enrichira le débat en mettant à nu le décalage forcé par les medias entre la femme que l’on est et celle que l’on a rêvé d’être. Dans cet écart se niche le fantasme désespéré de celle qui ne trouve aucun compromis entre « icône glacée » et « ménagère mégère », deux images féminines figées par la publicité. L’anorexie trouve un terreau fertile dans cette impasse.

Vincent et Grischa prennent leur revanche en deuxième partie d’émission sur la violence faite au corps en le libérant, sous le soleil, exactement et pas n’importe où, du footbag. Performance artistico-sportive underground qui flirte avec des disciplines variées : jonglage, danse, gymnastique, contorsions circassiennes. Les corps se marionnettisent en cherchant l’équilibre esthétique dans l’excès d’effort et de précision. Le sport est-il le lieu d’un idéalisme corporel à jamais renouvelé ? On verra bien…

Partons donc en croisade, ni pour le masculin ou le féminin comme attributs de l’éternel, mais sur les flots du sport et de la littérature pour inventer d’autres manières de subvertir et de déconstruire le cloisonnement des genres qui nous enferme dans une nature forcément séparatiste (proposition et disposition).

Samedi 12 avril donc, traversée mélancolique des corps et des genres entre l’aiguille de la balance et la couronne de laurier.

Émission animée par Nicolas Mourer