Salon du livre libertaire. Revue Agone 38 et 39 : Ville et résistances sociales

Jean-Pierre Garnier et les éditions Agone en direct du Salon du livre libertaire le samedi 31. Dimanche 1er, Ouvrir la Cage. De l’aliénation de Marie-Claire Calmus et Lili, une histoire sans fin ou la vie ordinaire des "sans-papiers" en France de Marie Pierre Aiello
mercredi 4 juin 2008
par  CP
popularité : 10%

En direct du salon du livre libertaire :

Jean-Pierre Garnier, auteur de « Ville et résistance sociale », Thierry Discepolo et Charles Jacquier des éditions Agone.

Revue Agone 38 et 39

Villes & résistances sociales

avec 1 DVD : Art Security Service, Bernard Mulliez (1 h 29) et Les Indésirables, Patrick Taliercio (1 h 13)

« Lorsque l’Europe sera posée comme entité politico-économique, elle pourra alors décider de gestes forts. On démolira alors (sans regret) nos bâtiments actuels devenus, entre-temps, probablement totalement obsolètes. Une telle évolution sera sans doute radicale mais elle répondra d’un autre besoin de développement. Les pelleteuses d’aujourd’hui et de demain auront remplacé les incendies, les tremblements de terre ou les guerres de jadis. » Michel Jaspers, architecte urbaniste

Dimanche 1er Juin

Ouvrir la Cage. De l’aliénation de Marie-Claire Calmus (Rafael de Surtis)

Et

Lili, une histoire sans fin ou la vie ordinaire des "sans-papiers" en France de Marie Pierre Aiello (CNT-RP)

C’est un livre pour enfants et bien plus. On y apprend beaucoup de choses : "Quand il s’agit de raconter une histoire (vraie) d’injustice et de solidarité aux plus jeunes, on va à l’essentiel…"

Les enfants juifs que les policiers français du régime pétainiste ont envoyé à la mort au début des années 1940, on en parle beaucoup à présent… Ils sont morts par la faute d’une administration française à la botte des nazis et leur mémoire peut être utilisée pour des raisons politiques…

Et les enfants emprisonnés faute de papiers ? Ils ne portent pas l’étoile jaune, mais sont traités de manière injuste et ignoble dans des camps de rétention… Ces enfants-là sont vivants et ne demandent qu’à vivre comme les autres enfants, aller à l’école, avoir des ami-e-s…

C’est le cas de Lili dont le crime est d’être sans papier !

La chasse à l’enfant… en 2008 !

Lili, une histoire sans fin ou la vie ordinaire des "sans-papiers" en France de Marie Pierre Aiello (CNT-RP)

La CNT est membre du Réseau éducation sans frontières

http://www.educationsansfrontières.fr

Des images du salon du livre libertaire




Documents joints

PDF - 1.5 Mo
PDF - 1.5 Mo