Longtemps je me suis souvenu de mai 68 (Castor astral).

Samedi 6 juillet 2002. Avec Sylvie, Pierre, Lucien et Anne.
samedi 6 décembre 2008
par  CP
popularité : 18%

Mai 68, "la France est bloquée".

Mai 68, "soyons réalistes, exigeons l’impossible !"

Mai 68, définition : "un groupuscule réunit des rêveurs, révoltés, révolutionnaires en nombre indéterminé, de 2 à 200 000".

Mai 68, "élan violent d’insoumission", refus de l’ordre moral.

Mai 68, place à l’imagination subversive ! Mai 68, peut-être aussi "un grand désenchantement".

Presque trente cinq après, à la question — c’est quoi pour toi mai 68 ? — est-ce que beaucoup diront "maintenant c’est différent, cela ne pourrait plus se passer de la même manière" ?

Longtemps je me suis souvenu de mai 68, ce livre signifie retrouver cette mémoire de 68 à travers des témoins qui se veulent anonymes.
"Dans la vraie vie, il n’y a pas de héros." Il y a les acteurs, les actrices.

Longtemps je me suis souvenu de mai 68 est un livre qu’on écoute comme un long micro-trottoir où tous et toutes racontent les images qui demeurent, les émotions, les regrets, la réflexion, le bouleversement personnel, la prise de conscience ou l’étonnement.

C’est aussi un "zoom de la mémoire" qui nous ramène à aujourd’hui. Les affiches, les tags, les textes anticapitalistes de 68, sont-ils vraiment dépassés par rapport à la critique du système ? Le foisonnement des idées, la grève générale, le rêve de changement… tout est-il passé à la trappe avec la récupération, la manipulation de la mémoire et les trahisons ?

"Je n’aime pas l’idée d’appartenir à ce bloc coagulé de déceptions et de copinages, qui ne réalise et ne se ressent comme tel qu’au moment de la massive trahison de l’âge mûr." écrivait Guy Hocquenghem en 1986 dans Lettre ouverte à ceux qui sont passés du col Mao au Rotary. Allusion aux opportunistes soixante-huitards dénoncés aussi dans la Deuxième droite de Louis Janover et Jean-Pierre Garnier.

Mai 68 ne s’efface pas aussi facilement. "L’esprit de 1968" est aussi accusé de tous les maux. Les revendications, les slogans sont bien proches de ceux des militants et des militantes contre la mondialisation du capitalisme.
Alors imaginons — maintenant —, dans notre société de "communication", quelqu’un ou quelqu’une qui répondrait au téléphone : "Ici le piquet de grève, rappelez après la révolution."