La Commune. Paris 1871, film de Peter Watkins

Avec L’association Rebonds
jeudi 20 décembre 2007
par  CP
popularité : 14%

« J’ai découvert que 13 Production, la société française qui a produit la Commune en 1999, appartient au groupe Lagardère. Lagardère représente un vaste empire, une sorte de toile d’araignée géante, lié à un grand nombre de sociétés françaises et internationales à travers un réseau complexe de partenariats, d’intérêts boursiers, de prises de participation, de liens directs et indirects…

Mais ce qui est important, c’est que parmi les choses que produisent les sociétés qui travaillent avec le capital du groupe Lagardère, il y a des armes de guerre, comme l’armement produit par Matra, le fabricant d’armes français, qui fait notamment des missiles, l’avion de combat Eurofighter et réalise le projet Eurocopter.

13 Production est donc liée à la course aux armements à travers Lagardère.
13 Productions n’est pas seule à être impliquée par Lagardère dans le commerce des armes. Dans le secteur audiovisuel français, d’autres sociétés de production et des chaînes de télévision sont concernées. Dans la presse quotidienne, Lagardère a des liens directs avec le Monde et l’Humanité (organe officiel du parti communiste français). Le degré de concentration est pire encore dans la presse magazine. L’édition de nombreux titres et plusieurs grandes maisons d’édition appartiennent au groupe, en particulier Hachette qui publie des livres scolaires.

Pour nos sociétés, les conséquences de ces vastes et obscurs réseaux financiers, comme ceux de Lagardère et d’autres multinationales, sont absolument terrifiantes, surtout du fait de l’absence totale de transparence qui les entoure.
Comment pouvons-nous affirmer que nous vivons dans une démocratie ? Comment pouvons-nous parler de véritable citoyenneté alors que nous n’avons aucune idée de ce qui est fait en notre nom, alors que nous ignorons tout des relations qui existent entre nous, individus, les sociétés pour lesquelles nous travaillons et les multinationales responsables, entre autres, de la course aux armements…

Je tiens à ajouter que 13 Productions m’a laissé entièrement libre, 13 Production n’a jamais exercé aucune pression sur moi, que ce soit durant le tournage ou durant le montage de la version originale ou de cette version raccourcie.

Mais je dois dire que je trouve cela très grave et très contradictoire qu’une société française de production dont la raison d’être est la communication et une certaine forme d’éducation fasse partie d’une structure financière qui fabrique des armes. Je trouve cela d’autant plus déplacé que cette société a produit un film sur la Commune de 1871.

Des milliers de Communards sont morts pour leurs convictions en 1871. J’espère qu’avant la fin de ce film, vous aurez compris pourquoi et comment les questions qui se posaient aux Communards sont finalement très semblables à celles qui se posent à nous aujourd’hui. »

(22 décembre 2003). Prologue filmé de Peter Watkins pour la version de 3h30 de son film : La Commune (Paris, 1871) .


La Commune. Paris 1871 , film de Peter Watkins

avec L’association Rebonds (Samantha Lavergnolle)