Prostitution : l’esclavage des filles de l’Est

Jelena Bjelica (Paris Méditerranée et Le courrier des Balkans)
vendredi 21 décembre 2007
par  CP
popularité : 11%

La traite des femmes, les esclaves du XXIe siècle : des femmes enlevées, battues, violées, torturées, maltraitées, humiliées, cassées… Pourquoi ?
Cette question récurrente traverse le livre de Jelena Bjelica qui enquête sur les réseaux mafieux organisant la traite de femmes et sur le système corrompu qui permet aujourd’hui cette barbarie. Une barbarie dont tous les pays sont responsables depuis les pays d’origine, en Europe de l’Est, jusqu’aux pays occidentaux.

«  Ce livre a pour objectif de montrer la violence que subissent des femmes, ainsi que toute la brutalité des réseaux criminels dont le but est d’apprivoiser, de capturer et d’humilier ces femmes, de les réduire uniquement à leur fonction biologique pour en tirer le meilleur profit. Il est le fruit de plusieurs années de recherches dans les pays des Balkans occidentaux, d’Europe centrale et d’Europe occidentale : en Suisse, aux Pays-Bas, en Allemagne et en France. » Jelena Bjelica, Prostitution : l’esclavage des filles de l’Est .

Il faut du courage pour entreprendre une enquête sur les réseaux criminels responsables de la traite d’êtres humains, des jeunes femmes poussées par la misère et des conditions de vie déplorables hors de leurs pays pour trouver un travail ailleurs et en particulier à l’Ouest. Et c’est là que commence l’horreur…

Les femmes prises dans ces réseaux n’ont pas de choix. Elles sont parfois littéralement séquestrées, mais elles sont surtout brisées, rejetées ; et si elles s’échappent : quelles sont leurs possibilités de se reconstruire ?

« Vous payez pour une nuit ; elle paye de sa vie. » C’est exactement ce qui se passe : elles payent de leur vie et les responsables s’en tirent le plus souvent grâce aux appuis politiques et à la corruption.

Quant aux réseaux mafieux, dont la traite devient la principale activité criminelle, « on comprend mieux, après avoir lu ce livre, la rapidité de leurs énormes profits et, grâce à cela, on pourra peut-être mettre en place des moyens plus efficaces pour lutter contre eux, également évaluer les conséquences de ce crime collectif sur notre avenir. »

CP


Prostitution : l’esclavage des filles de l’Est, Jelena Bjelica (Paris Méditerranée et Le courrier des Balkans), traduction du serbe par Persa Aligrudic et Jasna Tatar.
L’auteure, Jelena Bjelica, féministe et antinationaliste mène une recherche et une enquête de plusieurs années. « Après avoir lu ce livre, on comprend mieux la rapidité de leurs énormes profits et, grâce à cela, on pourra peut-être mettre en place des moyens plus efficaces pour lutter contre eux, également évaluer les conséquences de ce crime collectif sur notre avenir. » Premier livre : La traite dans les Balkans (Belgrade, 2002).