Y’a pire ailleurs. Film documentaire de Jean Henri Meunier

Samedi 4 février 2012
dimanche 5 février 2012
par  CP
popularité : 18%

Sortie nationale le 21 mars 2012

http://www.youtube.com/watch?v=aEC5GcPdH1I

Najac, un joli village dans les collines, mais surtout une aventure cinématographique et des rencontres avec de belles personnes… Avec trois films, à voir ensemble ou séparément — l’impression sera aussi forte —, ce qui pourrait tout d’abord paraître seulement comme une chronique villageoise est avant tout une chronique de vie.

On ne regarde plus certains de ses voisins ou de ses voisines de la même manière après avoir vu les films de Jean Henri Meunier [1]. Dans ses films, on est dans la vraie vie en côtoyant ces « autres » que, souvent, on ne regarde même plus, parce que… Parce que l’indifférence, l’aliénation de l’urgence, les préoccupations font que le regard est absent et que l ’on passe à côté de l’émotion simple.

Le chef de gare, philosophe à la Tati, hédoniste et blagueur, ouvre les films… Le coq chante et alors passe un clown dans la gare jouant l’InternationaleY’a pire ailleurs, c’est sûr !

Trois films tournés à Najac, La Vie Comme Elle Va, Ici Najac, à vous la Terre et, enfin, Y’a pire ailleurs, à voir absolument en une libre «  suite désordonnée » de rencontres avec un cinéma différent et des personnages du coin de la rue, du café de la place, du marché ou de la maison d’en face… Cinéma en roue libre, chroniques du réel… C’est juste du cinéma comme on l’aime et comme on aimerait en faire.

Pas de trucages, pas de montage bousculé ou saccadé, juste des plans qui s’installent, des axes différents pour que l’œil parte en vadrouille sur un détail, un arrière-plan… Au choix.

Les dialogues ? Vifs et spontanés, immergés dans la quotidienneté… On oublie la caméra. Elle est là comme un accessoire presque invisible et anodin, un témoin discret du moment cocasse, magique ou attendrissant, toujours surprenant.

Les trois films se croisent, habités par des réflexions sur l’environnement, les passions, les engueulades, l’ironie tendre, les dictons, l’amour des gens…
Il y a Henri Sauzeau, le bricoleur de rêve qui travaille tout le temps et s’invente un musée de la récup. C’est lui qui lance « La lune, c’est fait pour rêver. Le soleil, c’est pour vivre ». Arnaud, le chef de gare philosophe, gourmand et animateur de la gare de Najac. Henri Dardé, le paysan voyageur et sa vision
du monde, qui vit avec sa mère Simone, la fermière. Jean-Louis, le retraité lucide, Christian qui a vécu des moments difficiles, mais n’a pas pour autant appris à « fermer sa gueule », comme il dit. Sans oublier Jacky, le clown, qui ouvre Y’a pire ailleurs en jouant à la trompette l’Internationale ; enfin Dominique, celle qui a son franc parler, le maire et Christopher, le chanteur de ballades.

Et il y a le château sur la colline, veilleur ancestral sur les saisons qui passent… Mais place aux gens ! La Vie Comme Elle Va, Ici Najac, À vous la Terre et Y’a pire ailleursY’a pire ailleurs dernier opus d’une trilogie et libre « suite désordonnée » d’une très belle histoire.

ACHÈVE TA HAINE extrait de MOTS MAUX bientôt dispo en CD, DVD de Jean Henri Meunier — http://www.youtube.com/watch?v=4Ts0fEzbyrM

ZANZIBAR, chanson originale que SERGE GAINSBOURG a composé, interprété et produite pour mon long métrage AURAIS DÛ FAIRE GAFFE, LE CHOC EST TERRIBLE
http://www.youtube.com/watch?v=q3kuU1rbFi4

Chanson originale de la trilogie najacoise composée et interprétée par Henry Padovani
http://www.youtube.com/watch?v=TGimhd8gzQE

Bernardo Sandoval qui a composé la musique originale de Y’A PIRE AILLEURS (extraits de différentes chansons)
http://www.youtube.com/watch?v=VToTr1_eQRQ

VOODOO CHILD de Jimi HENDRIX interprété par Mina AGOSSI, extrait du film que réalisé par Jean Henri Meunier pour ARTE MINA AGOSSI, UNE VOIX NOMADE
http://www.youtube.com/watch?v=jAXUxGBGm3s

Extraits de la bande son de SMOOTHIE, projeté samedi 4 février à 20H aux chaudronneries
http://www.youtube.com/watch?v=TfdEIIwU8P8

INVITATION PROJECTION EN AVANT-PREMIÈRE DU FILM Y’A PIRE AILLEURS

Libre Suite Désordonnée de La Vie Comme Elle Va et Ici Najac, à vous la Terre

FESTIVAL INTERNATIONAL DU FILM D’ENVIRONNEMENT - CINÉMA DES CINÉASTES - 75 017 PARIS

le vendredi 10 février - 19h

entrée libre

http://www.iledefrance.fr/festival-film-environnement/programmation-2012/ya-pire-ailleurs/



Soirée exclusive avec deux femmes d’exception : L’éducation en Israël et en Palestine

L’Israélienne Nurit Peled-Elhanan

Professeure de littérature comparée à l’Université hébraïque de Jérusalem, la docteure Peled-Elhanan travaille sur les manuels scolaires israéliens. Elle est lauréate du prix Sakharov pour les Droits humains, decerné par le Parlement européen en 2001. De plus, elle est l’une des promoteurs du Tribunal Russell sur la Palestine et cofondatrice des Familles endeuillées pour la paix. Nurit Peled-Elhanan a tragiquement perdu sa fille dans un attentat terroriste. Mais elle n’a pas perdu sa foi dans les espoirs d’une paix juste entre les peuples israélien et palestinien.

La Palestinienne Samira Alayan

Sociologue de l’éducation, ancienne maître de conférences à l’Université Al-Quds de Jérusalem, la docteure Samira Alayan est actuellement chercheuse à l’université hébraïque, se spécialisant dans le système scolaire des Palestinien-nes de l’Intérieur. Samira Alayan a notamment travaillé sur les systèmes éducatifs dans les Territoires palestiniens, dans les écoles des communautés arabes en Israël et en Jordanie. Également professeure à l’Institut Georg Eckert en Allemagne, elle œuvre pour un dialogue entre le monde arabe et l’Europe à travers l’éducation.

Les docteures Peled-Elhanan et Alayan travaillent ensemble et ont chacune écrit un livre sur les systèmes d’éducation dans leur société respective. C’est une question percutante au Proche-Orient, où la scolarité façonne le regard que l’on peut avoir sur « l’Autre ».

Le samedi 4 février 2012 à 15 heures

CICP
21 ter, rue Voltaire
75011 Paris (M° Rue des Boulets)

PAF : à partir de 3,00 €

UJFP, 21 ter rue Voltaire, 75011 PARIS - tél. 01 42 02 59 76 - contact@ujfp.org - Site : www.ujfp.org


[11976 : L’Adieu nu

1977 : Aurais dû faire gaffe... le choc est terrible

1980 : La Bande du Rex

1992 : Smoothie (TV)

1995 : Sans Queue ni tête (inédit)

1998 : Tout partout partager (TV)

1999 : L. Subramaniam, un violon au cœur (TV)

2003 : La Vie comme elle va (TV)

2004 : La Vie comme elle va

2006 : Ici Najac, à vous la terre

2007 : Mina Agossi, une voix nomade (TV)

2009 : Rien à perdre

2010 : Solo sino pa que (TV)

2011 : Y’a pire ailleurs