200 % film de Nicolas Boone et Olivier Bosson. Livres pour la jeunesse, Ainsi danse Jean petit de Joseph Ulla, et beaucoup d’autres…

lundi 16 décembre 2013
par  CP
popularité : 20%

200 %

Film de Nicolas Boone et Olivier Bosson

Avec Nicolas Boone

200 % est sur les écrans depuis le 4 décembre, notamment à l’Entrepôt, à Paris les mardi et dimanche.

En seconde partie

Des livres jeunesse… Oui, mais pas n’importe lesquels avec la nouvelle publication des éditions Chant d’orties, Ainsi danse Jean Petit de Josef Ulla, et bien d’autres encore…

Avec Béatrice et Mydia.

200%

Nicolas Boone et Olivier Bosson

200 % ou chroniques au quotidien d’une banlieue ordinaire. Où est-on ? Dans la région lyonnaise, mais peu importe, car cela pourrait se passer un peu partout en France, et même ailleurs.

Des chroniques brèves qui s’enchaînent naturellement comme si les protagonistes se passaient le témoin d’une histoire commune. Diversité, ensemble forment une sorte de fil rouge ténu qui court tout au long du récit filmique.

Ça commence par des murmures, puis des tapis de fleurs… Puis, dans le désordre, il y a l’histoire du calendrier vendu par la police, le massacre de l’oiseau, la prison, l’examen des poubelles pour une étude sociologique des déchets… Une saynète renvoyant à une autre jusqu’à l’absurde avec le frère aîné qui envoie sa sœur en voyage… dans une valise.

Dans 200 % de Nicolas Boone et Olivier Bosson, on n’est pas à court de situations surprenantes et décalées, toutefois présentées avec le cachet de la banalité. Et là, on rejoint Ubu et ses fantasmes.

Bienvenue dans l’univers de la banlieue… (clap) Première !

Et

Littérature jeunesse

Ainsi danse Jean petit

La révolte des croquants du Rouergue

Josef Ulla (Chant d’orties)

Roman d’aventure passionnant, Ainsi danse Jean Petit traite d’un moment oublié de l’histoire de France, la fameuse révolte des paysans du Rouergue, partie pauvre de l’Aveyron.

À travers le regard des jeunes héros, leurs peurs et leur découverte du monde, apparaissent les luttes difficiles contre les nobles et l’envoyé de Louis XIV ainsi que le personnage de Jean Petit, meneur de la rébellion, qui a inspiré la fameuse comptine.

Noël arrive à grands pas. Vous avez des enfants, des nièces, des neveux, des petits frères ou des petites sœurs qui trépignent d’impatience à l’idée de la hotte bien remplie.

Un choix cornélien se profile : Barbie ou pas ? G.I. Joe ou pas ? Devez-vous céder aux sirènes gothiques des Monster High ou vous laisser prendre dans la toile de Spiderman ?

Au fond de vous-même, vous ne voulez pas capituler devant les stéréotypes bien alignés dans les allées de supermarchés et autres magasins spécialisés.
Alors pas de panique, des solutions existent !

Je vous propose le salut par la lecture. Et là aussi, il n’y a pas que les Disney, les Oui-Oui, les Dora et autres héros déjà trop médiatisés.

Pourtant, je suis une vraie fan de comics qui adore Batman et Wonder Woman, ainsi que les BD d’Astérix, de Gaston et autres.

Mais une autre littérature existe aussi ! Alors, suivez-moi je vous emmène en voyage…

Mydia