Chroniques rebelles 2002-2003


Articles publiés dans cette rubrique

dimanche 20 novembre 2011
par  CP

Réfractions n° 8 : Fédéralismes et autonomies

Présentation Ronald Creagh, Le nouvel ordre cynique Marianne Enckell, Fédéralisme et autonomie chez les anarchistes Lucien van der Walt, Les anarchistes contre l’impérialisme Roland Breton, Peuples, nations, ethnies face au fédéralisme Alain Thévenet, Des banlieues, du différent et du semblable (...) (...)

samedi 6 décembre 2008
par  CP

La Commune à Nouméah

La Commune à Nouméah Mise en scène de Monique Surel-Tupin avec la compagnie "La Balancelle" enregistré le 30 mai 2002 à L’Espace Louise Michel
Après le Cabaret anarchiste à la belle époque, le théâtre de la Balancelle nous présente La Commune à Nouméah , un vaudeville en un acte de Cavalier dit “Pipe (...)

samedi 6 décembre 2008
par  CP

Longtemps je me suis souvenu de mai 68 (Castor astral).

Mai 68, "la France est bloquée".
Mai 68, "soyons réalistes, exigeons l’impossible !"
Mai 68, définition : "un groupuscule réunit des rêveurs, révoltés, révolutionnaires en nombre indéterminé, de 2 à 200 000".
Mai 68, "élan violent d’insoumission", refus de l’ordre moral.
Mai 68, place à l’imagination (...)

jeudi 27 novembre 2008
par  CP

Laura Bonaparte, mère de la Place de mai.

Une émission des Chroniques rebelles et de Femmes libres autour d’une rencontre avec Laura Bonaparte, Mère de la Place de mai, qui nous parlera du mouvement des Mères et de son engagement dans la lutte pour la reconnaissance du crime d’État perpétré par la dictature militaire argentine.
Ce crime (...)

mercredi 26 novembre 2008
par  CP

Révolution en Catalogne. Socialistes, communistes, anarchistes et syndicalistes contre les collectivisations de Carlos Semprún Maura (les nuits rouges) et Le rêve en armes. Révolution et contre-révolution en Espagne, 1936-1937 de Julius Van Daal (Nautilus)

"Les masses dans un grand mouvement spontané s’attaquent en même temps et avec la même vigueur à toutes les oppressions et à toutes les structures hiérarchiques de la société, arbitrairement divisées et séparées dans les illusoires domaines réservés du “politique”, de “l’économique”, du “social”, du (...)