Conscience et politique dans le cinéma : Moyen-Orient


Articles publiés dans cette rubrique

lundi 5 octobre 2015
par  CP

This is my land

Le film documentaire de Tamara Erde, This is my land, se présente comme une enquête, une enquête sur la construction de la représentation de « l’Autre » à travers les méthodes pédagogiques employées par des professeur-es en Israël et en Palestine. La réalisatrice montre ainsi la mise en place de programmes (...)

lundi 5 octobre 2015
par  CP

Rendez-vous à Atlit

Rendez vous à Atlit
Film de Shirel Amitaï
Entretien avec la réalisatrice
L’action se déroule en 1995, au cœur de la ville israélienne d’Atlit. Trois sœurs sont réunies dans la maison familiale et l’une d’elles, Cali, se retrouve confrontée à son enfance, après un long séjour à l’étranger. La raison des (...)

lundi 5 octobre 2015
par  CP

On récolte ce que l’on sème

On récolte ce que l’on sème. C’est le second film documentaire d’Alaa Ashkar. Après Route 60, d’où émergeait, en filigrane, une prise de conscience de la spécificité des règles auxquelles est soumise la population palestinienne en Israël — estimée aujourd’hui à 20 % —, Alaa Ashkar poursuit ici l’étude (...)

lundi 5 octobre 2015
par  CP

Our terrible Country

Our terrible Country de Mohammad Ali Atassi et Ziad Homsi ou regard de l’intérieur sur la Syrie
Parmi la sélection brillante des films documentaires en compétition au 36ème Festival international du cinéma méditerranéen de Montpellier, Our terrible Country de Mohammad Ali Atassi et de Ziad Homsi a (...)

dimanche 4 octobre 2015
par  CP

Yamo

Le film commence par des ambiances sonores d’épicerie ou de café. La caméra filme en contre-plongée une caméra de surveillance, avec la caisse au premier plan. Des voix diffuses. Puis une rue, la nuit, les bruits ont cessé. Seule la présence de la voix off de Rami Nihawi au téléphone : « il est très (...)