La Commune à Nouméah

Samedi 13 juillet 2002
samedi 6 décembre 2008
par  CP
popularité : 9%

La Commune à Nouméah
Mise en scène de Monique Surel-Tupin
avec la compagnie "La Balancelle"
enregistré le 30 mai 2002 à L’Espace Louise Michel

Après le Cabaret anarchiste à la belle époque, le théâtre de la Balancelle nous présente La Commune à Nouméah , un vaudeville en un acte de Cavalier dit “Pipe en bois”.

"Blague de prisonniers que menace l’exil, la pièce porte en elle une énorme charge subversive par le rire qu’elle parvient à susciter, et par sa liberté de ton."

Cinq déportés attendent dans la prison de Fort-Boyard leur départ pour la Nouvelle-Calédonie, alors "Que faire sinon imaginer la vie qui les attend là-bas ?" Georges Cavalier — dit “Pipe en bois” et ami de Vallès — écrit le texte, Henri Rochefort — journaliste opposant — le met en scène, deux prisonniers le jouent et Pierre Pirotte en fait la transcription. "Drame pour rire, pied-de-nez aux Versaillais et aux garde-chiourmes, cette pièce est d’abord un défi à tous les vainqueurs."

La représentation de La Commune à Nouméah , est précédée d’une lecture de quelques unes des lettres des déportés : Lettres retenues. Correspondances censurées des déportés de la Commune en Nouvelle-Calédonie rassemblées par Virginie Buisson (Cherche midi). Lettres, sans suite, ou jamais parvenues à leurs destinataires.

Lettres retenues. Correspondances censurées des déportés de la Commune en Nouvelle-Calédonie de Virginie Buisson (Cherche midi).

Lettres jamais parvenues à leurs destinataires.
329 condamnés et envoyés en Nouvelle-Calédonie.

St Martin de Rée le 4-7-1872 : lettre à un enfant.

Lettre d’un condamné pendant le voyage. Le sommeil dur à trouver. "Je ne peux pas dormir, je pense trop."

Conseils de guerre : "Quel horrible supplice de n’être jamais seul…"
Extrait du commandant du S…, fers aux pieds. "Parti le 5 mai, j’arrive à Nouméah le 29 septembre : 2 morts par maladie, 1 naissance à bord."

Île des Pins octobre 1973. Terrassier ou cultivateur. Victor Thévenin, déporté à l’île des Pins.
Lettre (restée sans suite) d’un déporté qui réclame la venue de sa fille, orpheline : "Monsieur le ministre…" Lettre de Londres. (Ernest Dormoy)

La Commune à Nouméah de Georges Cavalier dit “Pipe en bois”

Mise en scène : Henri Rochefort (journaliste)

Acteurs : Montel et Séglas

Transcripteur : Pierre Pirotte.

Vaudeville en un acte.