Moratoire sur la peine de mort

UN PAS DECISIF VERS L’ABOLITION UNIVERSELLE
mardi 25 décembre 2007
par  CP
popularité : 7%

ADOPTION D’UN MORATOIRE SUR LES EXECUTIONS PAR L’ASSEMBLEE GENERALE DES NATIONS UNIES :
UN PAS DECISIF VERS L’ABOLITION UNIVERSELLE

[COALITION MONDIALE CONTRE LA PEINE DE MORT]

COMMUNIQUE DE PRESSE

ADOPTION D’UN MORATOIRE SUR LES EXECUTIONS PAR L’ASSEMBLEE GENERALE DES NATIONS UNIES :
UN PAS DECISIF VERS L’ABOLITION UNIVERSELLE

La Coalition mondiale contre la peine de mort se félicite du vote par la Troisième Commission de l’Assemblée générale des Nations Unies d’une résolution appelant à un moratoire sur les exécutions.

La résolution (A/C.3/62/L.29), intitulée Moratoire sur la peine de mort , a reçu le soutien de 99 gouvernements, tandis que 52 ont voté contre et que 33 se sont abstenus.

Le texte de la résolution mentionne entre autres que :

«  Estimant que l’application de la peine de mort porte atteinte à la dignité humaine, et convaincue qu’un moratoire sur la peine de mort contribue au renforcement et à l’élargissement progressif des droits de l’homme, qu’il n’y a pas de preuve irréfutable que la peine de mort a un effet dissuasif et que toute erreur judiciaire dans l’application de la peine de mort est irréversible et irréparable, » […]

« L’assemblée générale […] Engage tous les États qui maintiennent encore la peine de mort à […] Instituer un moratoire sur les exécutions en vue de l’abolition de la peine de mort ; »

La Coalition mondiale contre la peine de mort se réjouit de l’adoption de cette résolution que l’on peut qualifier d’historique, les précédentes tentatives d’adoption d’une telle résolution ayant jusqu’alors toujours échoué.

« Cette résolution sera très utile dans la lutte pour l’abolition de la peine de mort au Maroc et plus largement dans la région de l’Afrique du nord et du Moyen orient » a indiqué M. Abdel-ilah Benabdesselam, coordinateur de la Coalition marocaine contre la peine de mort.

Aux côtés de nombreux acteurs à l’échelle nationale, régionale, et internationale, la Coalition mondiale s’est fortement mobilisée ces derniers mois en faveur de l’adoption de cette résolution.

Elle appelle désormais l’Assemblée générale des Nations unies à approuver massivement cette résolution en séance plénière.


Documentation 2 pour l’émission du 22 décembre 2007